Tailler ou pas tailler ?

Tailler ou pas tailler ?

Tailler ou pas tailler ?

Telle est la question, cruciale. La réponse ne vient que lorsque l'on sait ce que l'on veut faire de sa plante. Aspect naturel, sophistiqué ? Le plus évident est de déceler et de renforcer la tendance prise par sa plante. Après les tailles de formation, il y a les tailles d'entretien.

Mais il faut bien garder à l'esprit qu'il n'y a pas de lignification chez les Roses du Désert.

Tailler les branches

Toute taille doit être mûrement réfléchie. En dehors des haies de Roses du Désert entretenues au carré avec un taille-haie, il faut pouvoir justifier toute section de branche.

Les ramifications se font spontanément et dépendent principalement du patrimoine génétique du cultivar. Certains ramifient dès leurs plus jeunes ages au niveau du caudex alors que d'autre ne ramifieront que très tard. Dans ce cas les ramifications peuvent être basales et ou uniquement à l'apex donnant l'aspect d'un petit arbre. Il faut néanmoins avoir la patience de supporter le stade "ballet de cabinet" avant d'obtenir le bel arbre.

La section d'une branche ou du tronc déclenche la naissance de plusieurs ramifications et favorise la floraison 8 à 12 semaines plus tard si les conditions extérieures sont adéquates.

La taille de régénération se fait au dessus du caudex sur des branches grêles devenues trop longues pour être esthétiques.

L'élimination des fruits au début de leur formation permet à l'énergie qui leur est nécessaire d'être économisée et utilisée préférentiellement à la genèse de fleurs supplémentaires.

Evidement l'élimination des feuillages inesthétiques ou portant des séquelles d'attaques parasitaires coule de source.

Tailler les racines

Certaines racines, notamment celles qui sortent de la partie supérieure du caudex doivent être sectionnées soigneusement à l'aide d'un scalpel afin de valoriser ce caudex. Il faut couper au ras du caudex pour diminuer la cicatrice. Cela permet non seulement de ne plus cacher le caudex mais surtout évite la croissance ultérieure de ces racines.

 

Pourquoi 4 dimensions ?

La peinture sur une surface plane est un art en 2 dimensions.

La sculpture est un art  en 3 dimensions car il utilise les 3 dimensions de l'espace.

L'utilisation artistique de matériaux vivants impose d'essayer de maitriser la quatrième dimenson qui est le temps.

L'espace et le temps.

Cela paraît complexe voire insurmontable, mais en suivant un apprentissage humble et vrai c'est possible. 

On frôle alors le summum des arts...

 

Evolution d'un Adenium swazicum sculpté 2007-2017
Principes de la transformation d'une plante brute en oeuvre d'art au cours du temps. Petit focus sur les dernières étapes du travail à effectuer.
Pink Swan a été travaillé sur une forme très simple, mais parfaite pour apprendre.

 

Application